Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Les différents articles de ce volume présentent un ensemble très varié de réflexions sur les activités et les représentations métalinguistiques d’enfants et d’adultes, au cours de l’acquisition de la langue « maternelle » ou d’une langue étrangère, en milieu scolaire et en milieu dit « social » ou « naturel ».

2L’article de J.-E. Gombert traite du développement des activités métalinguistiques et des connaissances sur le langage de l’enfant monolingue.

3M.-T. Vasseur et J. Arditty recensent quinze ans de recherches sur les activités réflexives en situation de communication exolingue et sur leurs rôles dans l’acquisition des langues 2.

4D. Huot et R. Schmidt procèdent d’abord à une mise au point des terminologies existantes en Amérique du Nord et en France dans les recherches sur la conscience et l’activité métalinguistiques. Puis, ils présentent brièvement trois études longitudinales portant sur l’acquisition de différentes langues 2 par deux adultes et une enfant de langues maternelles diverses.

5S. Haller et B. Schneuwly rendent compte des activités méta- et épilinguistiques lors de la production à trois adultes d’un texte argumentatif écrit en français langue étrangère, en milieu scolaire.

6F. François clôt ce volume en nous offrant une réflexion sur la genèse du fonctionnement langagier, alimentée d’exemples sur la nature des discours enfantins qui se reprennent et se modifient les uns les autres.

7Les mêmes questions parcourent toutes ces réflexions, « états de la question », et présentations de cas, même si les approches théoriques sont parfois différentes. La convergence de la majorité des préoccupations se fait sur des études des fonctionnements des différents états de langues et des phénomènes de réflexivité en interaction.

8Mon propre travail introductif ici n’ira donc pas vers un nouvel « état de la question », ou des différentes questions, mais, à partir de ces angles d’approche du langage que sont les différentes situations d’acquisition, il s’attachera à démêler quelques uns des fils qui tissent les liens entre langage et réflexivité, entre représentations et activités métalinguistiques, et entre ces dernières et l’acquisition.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Anne Trevise, « Présentation », Acquisition et interaction en langue étrangère [En ligne], 8 | 1996, mis en ligne le 05 décembre 2011, consulté le 22 mars 2017. URL : http://aile.revues.org/1221

Haut de page

Auteur

Anne Trevise

Université de Paris X-Nanterre

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page